Nouvelle

Liste des nouvelles
26 août 2020

Nous sommes tous dans le même bateau, par la présidente de l'APWA


Mary Joyce Ivers, CPFP, PWLF
Présidente de l’APWA


Note de la rédaction : Comme le veut la tradition, chaque nouveau président de l’APWA accorde une entrevue à l’APWA Reporter au début de chaque mandat à la présidence. De cette façon, les plans, les espoirs et les observations du nouveau président sont alors présentés.

Tout d’abord, quelques informations sur la présidente Mary Joyce Ivers, CPFP, PWLF, qui occupe le poste de directrice adjointe des travaux publics pour les opérations de la ville de Ventura, en Californie. Mme Ivers travaille dans les travaux publics depuis près de 28 ans. Avant d’occuper son poste actuel, elle a été directrice par intérim des travaux publics pour la ville de Ventura. Le département des travaux publics gère un budget de 100 M$ et dispose d’une équipe composée de 87 professionnels des travaux publics qui ont travaillé à la reconstruction de la communauté après l’un des plus grands incendies de Californie, l’incendie Thomas en 2017.

Avant d’être directrice par intérim des travaux publics, Mme Ivers a travaillé 20 ans en tant que responsable de la flotte et des installations de la ville de Ventura. À ce poste, elle gérait un budget de fonctionnement de 10 M$, était responsable de cinq superviseurs et de 20 employés, et interagissait quotidiennement avec les services municipaux et les citoyens de Ventura. En 2011, elle et son équipe ont collaboré à l’élaboration de plans d’affaires et d’accords sur les niveaux de service de la flotte et des installations pour tous les services clients et se sont penchées sur la fourniture de services de travaux publics comme modèle d’entreprise. Il s’agissait du premier plan d’affaires élaboré pour un des départements de la ville de Ventura.

Mme Ivers s’est beaucoup impliquée dans l’APWA et dans les opérations des travaux publics, en particulier avec les flottes et les installations, tant au niveau local que national. Au niveau local, elle est membre du chapitre du comté de Ventura de l’APWA et participe au groupe régional de la flotte de la Gold Coast, pour la Central Coast International Facilities Management Association. Au niveau national, elle est actuellement membre du comité des finances et l’agente de liaison du conseil d’administration avec le conseil des chapitres, elle a été membre du comité de planification stratégique et du comité de développement professionnel et la liaison du conseil d’administration avec le conseil de certification. Mme Ivers a également été directrice technique de l’APWA pour la gestion de la flotte et des installations et a servi d’agente de liaison du conseil d’administration avec le comité de gestion de la flotte et le comité des installations et des terrains.

Mme Ivers a reçu le titre de Certified Public Fleet Professional (CPFP) de l’APWA en 2008 et a été recertifiée en 2013 et 2018. En 2010, elle a été nommée au comité de gestion de la flotte et a été nommée présidente du comité en 2012. En 2017, elle a été reconnue comme gestionnaire de flotte publique de l’année par le magazine Government Fleet. En 2014, le département des travaux publics de la ville de Ventura est devenu la 92e organisation accréditée, avec Mme Ivers comme responsable de l’accréditation; l’organisation a obtenu l’accréditation avec 17 pratiques exemplaires dans sa division. Elle a fait plusieurs présentations au PWX annuel de l’APWA et a contribué à cinq articles de l’APWA Reporter qui faisaient la promotion de réalisations dans les opérations de la flotte et des installations.

Comment êtes-vous entrée dans le secteur des travaux publics? J’ai étudié à l’université d’État polytechnique de Californie (communément appelée Cal Poly San Luis Obispo) et leur devise est « Apprendre en faisant », donc j’apprends continuellement. J’ai commencé comme ingénieure industrielle dans le secteur aéronautique, et c’était passionnant de travailler avec ces installations et ces équipements, mais après avoir été licenciée deux fois, j’ai dû chercher un autre emploi. J’ai eu la chance de trouver un emploi à la ville de Ventura en tant que rédactrice de devis dans le domaine des flottes et installations des travaux publics. À cette époque, j’avais également rejoint le chapitre du comté de Ventura de l’APWA pour m’initier aux travaux publics. Lorsque j’ai commencé à travailler pour la ville, j’ai travaillé sur des projets tels que la reconstruction du quai de Ventura, l’entretien de notre magnifique hôtel de ville et la mise en place d’un système de gestion des actifs du parc automobile. J’ai également travaillé avec tous les départements pour les aider à fournir leurs services, qu’il s’agisse de déployer un nouveau camion de pompiers, des véhicules de police ou du matériel de construction. C’était donc assez stimulant, car j’ai toujours continué à apprendre. C’était une excellente occasion d’en apprendre sur toutes les disciplines des travaux publics. Je voulais comprendre ce que faisaient les autres départements afin de pouvoir appuyer leurs objectifs et leur prestation de services essentiels à notre communauté. Il s’agissait de continuer à s’améliorer en permanence.

L’une des clés de mon succès a été d’écouter les autres départements et mon équipe, et de vraiment comprendre leur point de vue sur les projets, de simplement travailler ensemble et de voir ce que nous pouvions faire pour améliorer les choses dans notre département des travaux publics et notre communauté. Il y a également eu des changements technologiques, comme le fait que chaque année, nous devions nous renseigner sur un nouveau modèle de camion. C’est ce qui a rendu le travail si intéressant dans le domaine des travaux publics. Et le fait de pouvoir vivre et travailler dans la ville de Ventura et d’y élever ma famille. Quelle chance!

Quels sont certains des changements que vous avez constatés dans le domaine des travaux publics? Après avoir d’abord travaillé dans le secteur privé, en réalisant des gains d’efficacité et des améliorations opérationnelles, lorsque je suis arrivé à la ville, j’ai été impressionné par tous les systèmes qu’ils avaient mis en place pour suivre les coûts et les bons de travail et pour gérer nos actifs. C’était génial de changer de carrière et de me tourner vers le service public et d’avoir cette attitude de service. Certains des principaux changements sont dus à l’évolution de la technologie, qui change et s’améliore continuellement, que ce soient en raison des défis de l’entretien différé ou de l’état de nos infrastructures en raison des niveaux de financement. Cela nous donne l’occasion d’être plus créatifs et de voir comment nous pouvons améliorer nos investissements pour prolonger le cycle de vie de nos systèmes d’eau/eaux usées ou de transport, en examinant vraiment comment nous pouvons investir dans ces systèmes et préserver leur viabilité.

Ce qui est également passionnant, c’est toute la portée sociale et l’engagement communautaire par le biais des médias sociaux. C’est formidable de voir comment le public se sent par rapport à ce que nous faisons, ce qui est important pour les citoyens et comment nous pouvons les aider. Cela nous donne également l’occasion d’éduquer nos communautés sur ce que sont les travaux publics. Vous connaissez le vieux dicton qui dit qu’ils ne pensent pas à nous avant d’avoir roulé dans un nid-de-poule ou avant que les toilettes soient bloquées, mais je pense que l’on reconnaît mieux aujourd’hui l’importance des travaux publics pour nos communautés. L’un des plus grands changements récents s’est opéré au sein de l’Association des travaux publics d’Amérique. Nous avons reçu une reconnaissance nationale en tant que premiers intervenants parce que les travaux publics sont présents, assurant la sécurité de nos communautés avec les professionnels de la police, des pompiers et de la sécurité publique, et font de nos quartiers un endroit où il fait bon vivre. Nos employés des travaux publics sont sur le terrain au milieu de la nuit, qu’il s’agisse d’une tempête de neige, d’une inondation ou d’un incendie en Californie. Leur dévouement est une source d’inspiration pour moi.

Quelles sont vos principales réalisations? Outre mon fils Zeke et ma fille Victoria, dont je suis très fière? L’une des principales réalisations est que nos services de flotte ont été reconnus deux années de suite comme la meilleure petite flotte du pays par le magazine Government Fleet. Cela témoigne du fait que notre équipe travaille bien ensemble, adopte les nouvelles technologies disponibles et fournit des véhicules sûrs et fiables à tous nos départements. De plus, grâce au soutien et à l’engagement de notre équipe, et à tout le soutien que j’ai reçu en travaillant au sein du comité de gestion de la flotte de l’APWA, j’ai été reconnue comme la gestionnaire de la flotte gouvernementale de l’année en 2017. Cela témoigne également de la collaboration entre nos professionnels de la flotte et de l’apprentissage mutuel.

Parmi nos autres grandes réalisations, citons la préservation des beaux atouts des installations de notre ville. À Ventura, nous avons un quai historique que les gens aiment fréquenter. Nous avons notre magnifique hôtel de ville de 1912 qui est un point de repère dans notre ville, et c’est stimulant et difficile d’entretenir ce bâtiment. Ce qui le rend si difficile, c’est que, lorsque vous avez un bâtiment historique, comment le mettre à niveau avec les nouveaux systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation ou les systèmes de sécurité incendie qui doivent être installés sans affecter les caractéristiques architecturales historiques? C’est un beau bâtiment et nous sommes fiers de préserver sa grandeur architecturale.

Une autre réalisation majeure est l’embauche d’excellents employés, le fait d’avoir une équipe solide et de se soucier de nos employés, et la mise en place d’un plan de relève. Lorsque j’ai été récemment promue directrice adjointe des travaux publics pour les opérations, j’ai promu Barbara McCormack, avec qui je travaille depuis des années, au poste de directrice de la flotte et des installations, et elle fait un travail phénoménal. Son leadership m’impressionne chaque jour. L’une de nos plus grandes réussites en tant que gestionnaire des travaux publics est de maintenir cette relève et d’embaucher des employés exceptionnels, non seulement pour leur talent, mais aussi pour leur attitude. Une autre réalisation est ma participation à l’APWA, Ventura étant la 92e organisation accréditée avec 17 pratiques exemplaires. L’accréditation représente beaucoup de travail, mais je la recommande vivement à toute organisation, car elle favorise le travail d’équipe et la camaraderie, et elle permet de démontrer les meilleures pratiques et la manière dont vous pouvez améliorer votre département pour votre communauté.

Quelles seront vos priorités en tant que présidente de l’APWA? Je suis honorée et touchée d’avoir été choisie comme présidente de l’APWA. Je n’aurais pas pu le faire sans le soutien de mes mentors, des membres de l’APWA et de ma ville. Je suis très enthousiaste de voir ce que nous pouvons faire cette année avec tous les défis qui nous attendent, qui nous rendent plus créatifs. Mes priorités, au nom du conseil d’administration et de l’excellent personnel de l’APWA, sont de continuer à soutenir notre solide plan stratégique. Notre plan stratégique consiste notamment à apporter de la valeur à nos membres, et nous pouvons le faire de manière innovante tout en restant en contact. Le plan stratégique nous permet également de nous faire entendre auprès du Congrès et de faire avancer nos investissements dans les infrastructures, l’eau potable, les transports et d’autres priorités pour appuyer les efforts de sensibilisation.

Un autre élément important concerne les adhésions et notre engagement. Nos membres sont le fondement de notre association, et c’est notre but. Nous voulons poursuivre dans cette voie et démontrer la valeur de notre association à nos membres et examiner des moyens innovants pour que nos chapitres et nos membres puissent rester en contact et soutenir les travaux publics. La formation et l’accréditation, et toutes les belles possibilités y étant associées, font partie de notre plan stratégique. Nous sommes ravis de voir comment le personnel de l’APWA fait preuve de créativité et offre toutes ces possibilités de formation et d’accréditation en ligne, en organisant des webinaires et des présentations « Cliquez, écoutez et apprenez » pour que vous puissiez poursuivre vos crédits d’UFC. Nous ne pourrons pas être présents en personne à la prochaine formation, mais il y a des choses formidables que vous pouvez trouver sur le site web et que vous pouvez également discuter au sein de votre chapitre. Et elles sont également disponibles pour les réunions virtuelles de votre chapitre.

Cette année, notre thème a été « Au rythme des travaux publics ». Il faut beaucoup de notes pour créer un beau rythme, et comme une symphonie, nous voulons être UNE APWA. Qu’il s’agisse de notre conseil d’administration, de nos membres, de nos chapitres, du personnel de l’APWA, de nos partenariats avec nos consultants et d’autres organisations professionnelles, ainsi que de nos exposants et de nos commanditaires et fournisseurs d’équipements, nous sommes UNE APWA, et c’est ce qui fait de nous une association aussi forte. Je suis enthousiaste à l’idée de vivre chaque mois l’expérience PWX@Home avec des formations ciblées sur les sujets qui se présentent. Bien que nous ne puissions pas être à La Nouvelle-Orléans ensemble, nous pouvons communiquer les uns avec les autres dans toute l’Amérique du Nord et apprendre les uns des autres, et nous pourrons le faire chaque mois.

Nous avons également parlé du développement de la main-d’œuvre professionnelle. Derrière chaque grand département de travaux publics se trouve une équipe de l’entretien et des opérations, et nous voulons examiner comment nous pouvons offrir des possibilités de formation aux employés de cette équipe. Nous pensons qu’il s’agit d’une belle occasion de soutenir cette main-d’œuvre, car elle est là au quotidien, littéralement dans les tranchées, pour aider nos départements de travaux publics.

En ce qui concerne la viabilité financière de notre association, nous voulons continuer à montrer que nous nous soucions de nos membres et de nos chapitres, et nous voulons faire tout notre possible pour rester financièrement solides et nous soutenir mutuellement. C’est une priorité, surtout si l’on considère l’impact de la pandémie.

Une chose qui était en cours de préparation et qui nous semble toujours très importante à poursuivre cette année est la mise en place d’un groupe de travail international. Nous voulons continuer à examiner les échanges de technologies et les meilleures pratiques qui existent dans le monde et nous pencher sur l’aspect humanitaire avec nos partenaires mondiaux, car grâce à la technologie et aux liens virtuels, nous pouvons partager de grandes idées et collaborer. Nous pouvons voir cela comme une occasion d’apprendre et de grandir les uns avec les autres. C’est pourquoi je suis impatiente de participer au groupe de travail cette année avec nos employés et les membres de nos chapitres.

Quels sont les points forts de votre engagement au sein de l’APWA? Je me souviens encore du jour où Ron Calkins, notre directeur des travaux publics et ancien président de l’APWA, m’a demandé pourquoi je ne posais pas ma candidature pour la certification Certified Public Fleet Professional. Cela m’a vraiment motivée, et après avoir obtenu ma certification, j’ai pu faire partie du comité de gestion de la flotte et finalement présider le comité. Plus récemment, nous avons élaboré notre plan stratégique avec le conseil d’administration. Nos technologies de pointe sont un point fort, rassemblant tout l’excellent travail des comités techniques pour nos membres. Travailler de manière créative avec le conseil d’administration et le personnel sur PWX@Home, et être capable d’offrir ces excellentes formations et cette valeur ajoutée aux membres, a été passionnant. Le fait d’être une organisation accréditée est l’un de mes points forts. Et le simple fait d’être impliquée dans le chapitre du comté de Ventura, de faire ce que je peux pour soutenir notre chapitre et d’avoir eu leur soutien pour devenir le deuxième président de l’APWA provenant du chapitre du comté de Ventura, est très stimulant. Nous travaillons tous ensemble pour améliorer la qualité de vie de tous dans le secteur des travaux publics et collaborer avec tous nos membres. Ce sont des moments forts.

Qui vous inspire et qui ont été vos mentors? Je crois que je tire mon énergie des gens et je suis motivée et inspirée par tous ceux avec qui je travaille et dont j’apprends. Cela a commencé à un jeune âge, et je le tiens de ma mère et de mon père. Mon père était physicien, et j’ai été motivée dès mon plus jeune âge à me lancer dans une carrière technique, donc je pense qu’il est important pour nous de faire ce que nous pouvons pour promouvoir notre avenir par le biais des STIM [Science, Technologie, Ingénierie, Mathématiques]. Les STIM m’ont inspiré il y a longtemps.

J’ai travaillé pour des gestionnaires extraordinaires. Mon premier gestionnaire à la ville, Don Edwards, m’a beaucoup appris et m’a aidée à m’épanouir et à découvrir les travaux publics et ce que nous y faisions. Vicki Quiram était une grande mentore et une gestionnaire que j’admirais. Bien sûr, notre grand directeur des travaux publics, Ron Calkins, a été une source d’inspiration et de soutien, et c’est une personne formidable. Travailler avec le conseil d’administration et le personnel de l’APWA : ils sont tous merveilleux et j’apprécie vraiment tout le soutien des anciens présidents, des anciens membres du conseil d’administration, des membres des chapitres et du personnel de l’APWA. Ils m’inspirent tous énormément. Et, bien sûr, Bo Mills et tous les anciens présidents avec lesquels j’ai siégé au conseil d’administration, Brian Usher et Larry Stevens. Avec l’équipe de direction actuelle, l’ancien président Dave Lawry, le président Bill Spearman, le président élu Stan Brown, le directeur général Scott Grayson, et tout le conseil d’administration, c’est tout simplement un groupe de personnes merveilleuses qui travaillent ensemble pour nos membres de l’APWA et qui font la promotion des travaux publics.

Je suis surtout inspirée par l’équipe de ma ville, mais je suis aussi vraiment inspirée par les jeunes professionnels et les futurs dirigeants de l’APWA. J’aime interagir avec nos futurs dirigeants et voir quelles idées ils ont. Les futurs dirigeants sont ceux sur lesquels nous devons nous concentrer et auxquels nous devons prêter attention : comment répondons-nous à leurs besoins et comment pouvons-nous travailler avec eux, apprendre d’eux, pour en faire une association solide pour tous nos membres et chapitres des travaux publics et nos communautés.

Parlez-nous de votre travail avec la ville de Ventura. J’aime vivre et travailler dans une si belle ville au bord de l’océan Pacifique. Nous avons de magnifiques contreforts, deux rivières naturelles de chaque côté de notre ville, et le parc national des Channel Islands juste au large de la côte. Le simple fait de me rendre au travail tous les jours est merveilleux. C’est une communauté formidable, un centre-ville fabuleux, de belles plages, une ville de mission avec une belle entraide. Je suis très reconnaissante envers notre maire Matt Lavere, le conseil municipal, notre directeur municipal, Alex McIntyre, et notre directeur des travaux publics, Phil Nelson, de m’appuyer en tant que présidente de l’APWA.

J’ai commencé à la ville comme rédactrice de devis et j’ai travaillé sur de nombreux projets de flotte et d’installations. J’ai été promue directrice de la flotte et des installations et j’ai occupé ce poste pendant 20 ans. Je suis fière de ma solide équipe qui travaille de concert sur toutes nos grandes réalisations, en mettant en place des outils technologiques et en faisant preuve d’innovation dans la manière dont nous fournissons nos services. J’ai également eu l’occasion d’être la directrice municipale adjointe par intérim, puis la directrice des travaux publics par intérim, ce qui m’a permis d’évoluer dans ma carrière et dans mon rôle actuel de soutien aux initiatives de notre conseil municipal.

Chaque projet a été intéressant et nous avons travaillé sur beaucoup d’enjeux importants, tout récemment avec le feu de forêt Thomas, qui a fait rage dans notre ville en décembre 2017. J’étais la directrice des travaux publics par intérim pendant que notre directeur des travaux publics était en déplacement, et je me suis immédiatement rendue au centre des opérations d’urgence pendant une semaine et j’ai soutenu notre communauté pendant l’incendie et la remise en état. Nous avons eu beaucoup de chance de ne pas perdre notre maison dans notre quartier, mais ce fut une expérience très enrichissante. Grâce à cela, nous avons évolué et grandi en travaillant ensemble au sein de l’organisation de notre ville, et en passant maintenant par COVID-19, nous avons développé de solides procédures et protocoles d’interventions d’urgence qui nous ont aidés à soutenir notre communauté. Il s’agit de développer ces relations, de travailler ensemble, de savoir comment nous pouvons nous soutenir mutuellement et d’aider tout le monde à réussir. Et démontrer que les travaux publics sont des premiers intervenants de premier plan durant toute catastrophe naturelle ou situation d’urgence.

Comment les mesures de confinement du gouvernement Newsom ont-elles affecté la façon dont votre organisation mène ses activités? Quotidiennement, avec les changements et les mesures mises en place par l’État, il est de première importance d’assurer la sécurité de notre communauté, de nos familles et de nos collègues. Nous avons tous été immédiatement envoyés à la maison, à l’exception des travailleurs essentiels. Heureusement, nous avons mis en place des systèmes qui nous ont permis de travailler rapidement à distance à partir de notre domicile. Nous avons élaboré des protocoles sur la manière dont nous allions assurer la continuité des activités. Heureusement, grâce à la technologie et à notre nouveau directeur des travaux publics, nous nous sommes immédiatement lancés dans SharePoint et Microsoft Teams, et nous avons tenu des réunions quotidiennes virtuelles pour les opérations d’urgence et nous avons pu communiquer avec notre communauté et nos collègues. C’est ce qui a été si important, avoir cette communication et ce dialogue ouvert, et fournir à notre communauté toutes les informations importantes relatives à la sécurité.

Les défis ont été nombreux. Ventura est une belle ville balnéaire, aussi nos plages ont-elles dû être immédiatement fermées. Il a fallu beaucoup de travail pour placer la signalisation et les barricades, et travailler avec nos services de police et d’incendie ainsi qu’avec notre service des parcs et des loisirs, en assurant la sensibilisation du public et en veillant à la sécurité des gens. Nous faisons des erreurs et nous en tirons des leçons, mais nous faisons tout ce que nous pouvons pour assurer les ressources d’urgence.

Un autre élément sur lequel nous travaillons déjà est notre programme de services de développement à guichet unique. Nous avions étudié un modèle dans le comté de Los Angeles et avions discuté avec le directeur des travaux publics, Mark Pestrella, que nous avons eu la chance de rencontrer avant de mettre en œuvre notre programme. Nous avons immédiatement pu nous lancer dans un programme virtuel de services de développement en ligne pour continuer les efforts de développement, en aidant les promoteurs et les constructeurs à maintenir autant que possible la viabilité et l’économie de notre ville. Cela a donc été un défi, mais nous faisons ce que nous pouvons pour être tenaces et innovants et nous adapter.

L’une des choses stimulantes qui se sont produites est que notre conseil municipal a approuvé ce que l’on appelle les Main Street Moves. Nous avons un magnifique centre-ville traversé par la Main Street, avec un certain nombre de grands restaurants et de commerces. Le conseil municipal a décidé que nous pouvions fermer quatre pâtés de maisons de la Main Street pour les piétons et, grâce aux autorités sanitaires du comté, à l’application du code local et aux permis pour les événements spéciaux, ils ont pu installer des restaurants à l’extérieur. Il a donc fallu beaucoup de travail au nom de la ville et du développement économique pour que nous puissions aller dehors avec nos masques, que nous puissions prendre un repas et maintenir une distance de deux mètres, et cela a aidé nos entreprises, non seulement au centre-ville, mais aussi dans d’autres quartiers de la ville, à rester ouvertes pendant cette période difficile.

Quel est le plus grand avantage que vous voyez à être membre de l’APWA? Être membre de l’APWA est un atout pour votre développement personnel dans votre carrière en travaux publics. C’est très enrichissant d’apprendre et d’interagir avec des professionnels des travaux publics aussi incroyables, qui se soucient tant de ce qu’ils font dans leur communauté. Ce qui est formidable, c’est de pouvoir partager quotidiennement des informations et les histoires de nos héros méconnus du secteur des travaux publics. C’est une belle occasion de voir quelles sont les technologies disponibles et de former des partenariats avec nos consultants et nos exposants qui réalisent des projets pour nos communautés. J’encourage les gens à poser leur candidature pour nos projets de l’année.

Il s’agit également de partager les meilleures pratiques avant, pendant et après les catastrophes, et de se soutenir mutuellement pendant ces périodes. Lorsque nous traversons ces situations d’urgence, c’est merveilleux de voir comment notre solide communauté de l’APWA s’entraide. Vous pouvez faire appel à n’importe qui et ils sont heureux de vous appuyer, de partager les leçons apprises et de vous demander : comment pouvons-nous vous aider? De quoi avez-vous besoin? Avez-vous besoin de matériel? Avez-vous besoin de personnel ou d’autres ressources? La devise « Premier arrivé, dernier parti » fait vraiment la fierté des travaux publics.

Il y a de si grands avantages à être membre de l’APWA. La formation continue et l’accréditation, ainsi que la possibilité d’offrir ces ressources à vos futurs dirigeants au sein de votre organisation. Participer à un comité technique au niveau national ou dans votre chapitre local est gratifiant. L’APWA a beaucoup à offrir, et cela a été un aspect important de la réussite de ma carrière, de pouvoir travailler avec une équipe aussi formidable et de profiter de toutes les possibilités de formation et d’accréditation offertes par l’APWA.

C’est un grand honneur pour moi de pouvoir être la présidente de l’APWA. Je me réjouis de travailler avec tout le monde tout au long de l’année, que ce soit virtuellement ou lorsque nous pourrons nous rassembler. Bien que nous ne puissions pas être ensemble au PWX à La Nouvelle-Orléans, nous pouvons nous réunir virtuellement pour l’instant, et j’attends avec impatience le moment où nous pourrons à nouveau nous rassembler en personne afin que nous puissions nous sourire et discuter longuement. Assurez la sécurité de votre famille, de vos collègues et de votre communauté. Nous sommes une seule APWA et nous sommes tous dans le même bateau. Et tout comme une grande pièce musicale nous rappelle un souvenir heureux qui nous garde motivés, ou pendant que nous sommes au gymnase ou que nous faisons une pause en prenant une marche, nous devons continuer à avancer au rythme des travaux publics.
objects