Nouvelle

01 mars 2021

Les travailleurs essentiels du secteur des déchets solides illustrent les valeurs des travaux publics, par la présidente de l'APWA


Mary Joyce Ivers, CPFP, PWLF
Présidente de l’APWA
 
Dans notre numéro de mars 2020, le président de l’APWA, Bill Spearman, III, P.E., a bien résumé les succès et les progrès de l’industrie des déchets solides et les a qualifiés d’élans pour des avancées et des possibilités encore plus grandes et plus stimulantes alors que notre industrie s’apprêtait à entrer dans une nouvelle décennie.

Il a rappelé qu’au cours des dix dernières années, l’industrie des déchets solides a accueilli avec enthousiasme les technologies de transformation qui permettraient d’améliorer nos opérations et de renforcer le service à la clientèle. Nous avons encouragé les idées novatrices et le travail créatif pour montrer que notre industrie n’était pas découragée par l’interdiction d’importation de la Chine. Nous avons investi dans des infrastructures durables, en particulier pour des avancées post-collecte, afin de démontrer notre engagement continu envers l’environnement.

Oui, les prévisions de l’industrie semblaient prometteuses au début de 2020, mais les employés du secteur des déchets solides en Amérique du Nord n’étaient pas encore pleinement conscients des incroyables défis que l’année allait apporter.

Nous savons tous que ce qui s’est passé depuis, et continue de se passer, a présenté à l’industrie des déchets solides une nouvelle série de défis qui ne sont pas une composante habituelle de nos plans de poursuite des activités des travaux publics : des plans qui intégraient souvent l’engagement important de concevoir des infrastructures de traitement des déchets solides pour résister aux catastrophes naturelles et autres situations d’urgence; des investissements dans les technologies pour aider notre industrie à s’adapter à l’évolution des besoins du public en matière de déchets solides; et une feuille de route pour guider les gens de notre industrie.

Dès le début, l’APWA a défendu les intérêts des professionnels des travaux publics. Notre organisation a travaillé avec diligence pour que les professionnels des travaux publics soient reconnus comme des intervenants d’urgence, formés à la préparation et à l’intervention dans diverses circonstances imprévues, ainsi qu’aux activités de reprise. Le secteur a mis au point des stratégies adaptées pour se relever (évaluer les dommages et déblayer les débris) après des catastrophes naturelles, telles que des incendies dans le sud-ouest, des ouragans dans le sud-est et des tornades dans le Midwest.

Mais lorsque la COVID-19 a frappé le monde d’une façon que nous n’aurions jamais cru possible, les travailleurs du secteur des déchets solides se sont fait connaître non seulement comme « intervenants d’urgence », mais aussi comme « travailleurs essentiels ». Lorsque des mesures de confinement ont été instaurées dans des communautés à travers l’Amérique du Nord au printemps et que de nombreuses entreprises ont volontairement fait passer leurs employés au télétravail, nous avons constaté une augmentation significative des volumes de déchets solides résidentiels à collecter et à recycler ou éliminer correctement. De nombreuses communautés ont fait état d’une augmentation de 20 à 30 % du volume de déchets. Les communautés où les mesures de confinement sont plus strictes ont fait état d’augmentations encore plus importantes. Aujourd’hui plus que jamais, les ménages dépendent des employés responsables des déchets solides pour continuer à bénéficier de services ininterrompus afin de les maintenir en bonne santé et en sécurité.

En tant que travailleurs essentiels, les employés des travaux publics ont répondu présents et ont honoré leurs fonctions. Les mécaniciens du parc automobile ont assuré la sécurité et la fiabilité de nos camions de déchets solides; les employés responsables des installations ont apporté des améliorations à nos bâtiments pour protéger les employés; le personnel de l’entretien a assuré la propreté de nos bâtiments et de notre matériel; et les conducteurs de camions, les opérateurs d’équipement, les trieurs de recyclage, les ingénieurs et les inspecteurs ont continué à assurer la propreté de nos communautés.

Pendant ce temps, les clients commerciaux, dont les employés travaillent désormais à domicile, ont pris des mesures pour réduire les services de gestion des déchets solides afin de réduire leurs coûts. Cela a entraîné une diminution de revenus pour les organisations desservant cette clientèle.

L’industrie des déchets solides a été prise entre le marteau et l’enclume : la demande de collecte de déchets solides a augmenté afin d’assurer la propreté, sécurité et santé de nos communautés pendant la pandémie, mais les revenus permettant de fournir ce niveau de service ont diminué ou sont restés stables. Bref, les employés du secteur des déchets solides devaient travailler davantage, mais l’embauche d’employés supplémentaires n’était pas financièrement viable.

Notre industrie a réagi en mettant à jour ses plans de poursuite des activités, démontrant ainsi notre incroyable créativité, notre coopération et notre résilience. La façon dont notre industrie a réagi n’était pas seulement le résultat des difficultés inattendues auxquelles nous avons été confrontés, mais aussi une démonstration de notre détermination à mettre en œuvre des solutions à ces défis.

Pour nos travailleurs essentiels du secteur des déchets solides, le télétravail n’était pas une option. Par conséquent, la protection de la santé et de la sécurité de nos employés est devenue primordiale, tout comme la mise en œuvre de protocoles de santé et de sécurité pour la main-d’œuvre, la commande d’équipements de protection individuelle, la modification des installations dans lesquelles nous travaillons, et la mise en place de tests de dépistage et de recherche de contacts pour les employés. Avec la fermeture de nombreuses écoles et de nombreux programmes de garderie, il était crucial d’aider nos travailleurs à trouver des solutions de garde d’enfants. Et avec l’augmentation de l’absentéisme alors que des employés ou des membres de leur famille tombaient malades, des plans d’urgence réfléchis ont été mis en place pour le personnel avec la collaboration de professionnels des ressources humaines.

Aujourd’hui, en 2021, alors que nous luttons toujours contre la pandémie, les plans de poursuite des activités de notre industrie restent souples et mettent davantage l’accent sur le bien-être de nos travailleurs essentiels, qui ont montré leur dévouement inlassable envers la communauté et leur profession.

Oui, nous pouvons encore nous réjouir et espérer des avancées technologiques transformatrices, des initiatives de durabilité qui favorisent les partenariats pour une économie circulaire, et des améliorations dans les technologies de sécurité et de carburant pour camions. Mais pour l’instant, alors que nous essayons tous de surmonter cette pandémie, soyons reconnaissants envers nos travailleurs essentiels du secteur des déchets solides qui, malgré les défis inattendus de l’année dernière, travaillent avec diligence pour garantir un environnement sûr, sain et propre. Ce sont ces travailleurs qui, malgré une charge de travail accrue, trouvent motivation et satisfaction dans les petits messages de remerciement des familles qu’ils servent. C’est le genre de main-d’œuvre qui devrait nous rendre tous fiers et confiants dans le fait que l’avenir de notre industrie reste stimulant et prometteur.