01 juin 2020

Boîte à outils hivernale de l'APWA - L'été, facile de déneiger!, par l'APWA


Wilfrid Nixon, Ph.D., P.E., PWLF, Président, Professional Snowfighters Association, Iowa City, Iowa; membre du sous-comité de l’entretien hivernal de l’APWA

S’il est absolument vrai que le déneigement est une tâche plutôt insignifiante en été, il n’en reste pas moins que ce n’est pas le moment pour les responsables de l’entretien hivernal de se reposer et de se détendre en oubliant complètement l’hiver. Plus vous réaliserez certaines tâches en été, plus les mois d’hiver à venir seront faciles. Et, oui, l’hiver s'en vient (toutes nos excuses à une certaine émission de télévision). Chaque année, mon père agaçait ma mère en lui rappelant à la fin du mois de juin que « les nuits se raccourcissent à partir de maintenant »!
 
Les principales tâches qui peuvent être menées à bien pendant les mois d’été comprennent le réapprovisionnement, l’entretien des équipements et la révision des plans. Le temps consacré à chacune de ces tâches sera largement rentabilisé au cours de la prochaine saison hivernale. Et nous devrions y ajouter un quatrième domaine qui est souvent négligé : le développement des employés.
 
L’été est la meilleure période de l’année pour faire le plein de sel (et d’autres matériaux). Il est également judicieux, lorsque votre installation de stockage de sel est vide ou peu remplie, de procéder à un examen approfondi du bâtiment afin de repérer les éventuels points chauds et de réparer les zones ayant besoin de réparations. Il est beaucoup plus facile de le faire lorsqu’il y a peu de sel dans le hangar que lorsqu’il est plein à craquer. Il est également beaucoup plus facile de se faire livrer du sel en été qu’en hiver. Le réapprovisionnement hivernal est parfois une nécessité, mais il est souvent difficile, et si vous êtes à court de sel, il y a de fortes chances que vos voisins le soient aussi. C’est une bonne idée de disposer d’une capacité de stockage suffisante pour une année typique d’utilisation; il n’est pas toujours possible de le faire, mais c’est certainement un objectif à long terme si vous ne disposez pas actuellement d’une capacité de stockage suffisante.
 
En plus du sel et d’autres matériaux, l’été est une bonne période pour faire des réserves pour d’autres composantes liées à l’hiver. Cela inclut les lames et toutes parties de vos chasse-neige et de vos épandeurs que vous vous attendez à devoir remplacer au cours d’une saison hivernale typique. Là encore, le fait d’avoir les pièces à portée de main signifie que vous pourrez réparer tout ce qui casse sur vos équipements sans avoir à attendre (potentiellement) plusieurs semaines pour les pièces. Les scouts ont vu juste avec leur devise : soyez prêts!
 
Le déneigement est difficile pour tous les véhicules. C’est pourquoi l’été est une bonne période pour les examiner tous en profondeur et vérifier qu’ils sont en état. En particulier, vos camions doivent être nettoyés à fond pour vous assurer que vous y avez éliminé tous les résidus de sel (ou d’autres chlorures). Cela doit aller au-delà d’un simple nettoyage! Vous devez atteindre ces parties que les autres nettoyages n’ont pas atteintes! Un nombre croissant d’organisations exigent des équipements plus résistants à la corrosion (p. ex., des boîtes en acier inoxydable et des cabines en aluminium), mais même ces pièces plus résistantes à la corrosion bénéficieront d’un nettoyage en profondeur. Après le nettoyage et la vérification des courroies, des tuyaux, de l’hydraulique et de l’électronique, c’est le moment idéal pour calibrer vos épandeurs et les pompes à liquide que vous pourriez avoir sur vos camions. Un épandeur non calibré dépose la quantité de sel qu’il veut sur la route, pas la quantité dont vous avez besoin, et si vous ne mesurez pas, vous ne pourrez pas gérer la quantité. Alors, calibrez !
 
À mon avis, la meilleure façon de revoir votre plan d’entretien hivernal est de le faire avec une boisson appropriée en main, bien que votre kilométrage puisse varier à cet égard. Néanmoins, l’été est le bon moment pour sortir ce plan et le revoir très attentivement. Un domaine qui mérite toujours de l’attention est celui de vos itinéraires de déneigement, principalement parce que les choses changent d’année en année (nouveaux développements, nouvelles écoles, amélioration des intersections, etc.) et que vous pourriez avoir besoin de rééquilibrer vos chasse-neige afin de fournir le niveau de service souhaité aussi efficacement que possible. Et ces niveaux de service peuvent aussi avoir besoin d’un coup d’œil. Si vous avez reçu beaucoup de plaintes au cours de la dernière saison hivernale (p. ex., beaucoup d’appelants se plaignant du temps pris pour déneiger les rues résidentielles), alors il est important de prendre un moment durant l’été pour jeter un coup d’œil à ces niveaux de service et s’assurer qu’ils sont toujours ce qu’ils devraient être (et qu’ils sont communiqués efficacement, non seulement à votre personnel, mais aussi à vos élus et à la communauté en général). C’est également un bon moment pour examiner tout protocole d’entente avec les organisations voisines et pour voir comment vous allez interagir avec vos services d’urgence pendant les événements hivernaux. Bien sûr, votre centre local de gestion des urgences peut actuellement être occupé par les événements estivaux, mais cela vaudrait la peine de voir si vous pouvez vous réunir et faire un ou deux exercices de simulation en tenant compte des conditions météorologiques hivernales dans le cadre d’une urgence.
 
Et enfin, il y a la tâche importante du développement des employés, ou de la formation si vous préférez. Si vous regardez bien comment s’est passé l’hiver dernier, je suis sûr qu’il y a des choses qui se sont bien déroulées, et d’autres qui auraient pu mieux se passer. Un domaine de formation évident est celui où les choses auraient pu mieux se passer. Commencez par déterminer la cause des manquements, puis concentrez-vous sur de la formation dans ce domaine afin d’éviter d’autres ratés l’hiver prochain.
 
Bien que ce soit certainement une bonne façon d’organiser une formation, il peut être encore mieux d’inviter votre personnel de première ligne à participer à une discussion sur la façon dont l’hiver s’est déroulé, ce qui s’est bien déroulé et ce qui a moins bien fonctionné, et de voir s’il y a des sujets à tirer de cette discussion que vous pourriez transformer en formation. De cette façon, non seulement vous répondez aux besoins de développement des employés, mais vous impliquez aussi ceux-ci dans l’identification des domaines où ce développement est nécessaire. Cela leur permettra de s’investir dans le processus et aura plus de chances de mener à une formation plus efficace dans le futur.
 
Tout cela signifie qu’au lieu d’avoir la vie facile en été, vous allez être très occupé; mais je suis sûr que ce n’est pas une surprise pour vous! Le côté positif, c’est que vous avez certainement un remède contre la langueur de l’été, car vous n’avez plus à vous demander ce que vous allez faire!

Vous pouvez communiquer avec Wilfrid Nixon par téléphone au 319 594-4447 ou par courriel à wilf@psassoc.org.


Liste des nouvelles