Nouvelle

Liste des nouvelles
27 mai 2020

Bien hiérarchiser les moyens de prévention: un rappel toujours d'actualité, par l'APSAM


Dans un processus de prise en charge efficace des risques en santé et sécurité du travail (SST), il est important de mettre en place des activités d’identification, de correction et de contrôle des risques. Cela s’applique à tout nouveau risque. C’est donc également le cas du dernier en liste, le coronavirus.

Lorsqu’un nouveau risque est identifié, il faut choisir les correctifs et les moyens de prévention à mettre en place. En ce qui concerne la COVID-19, l’APSAM a publié le thème COVID-19 (coronavirus) où sont centralisés différents risques, moyens de prévention et méthodes de travail adaptés à notre nouvelle réalité, provenant des autorités sanitaires et de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).

La recherche de la solution optimale pour la mesure de correction à mettre en place est une étape essentielle. Il est important de tenter, tout d’abord, d’éliminer le risque, tel que privilégié dans la Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST). S’il est conclu que l’élimination du risque n’est pas possible, il faut suivre le cheminement qui garantira le choix optimal dans l’efficacité du correctif.

Voici, selon la CNESST, les mesures préventives, par ordre d’efficacité, à mettre en place en lien avec la gestion du risque en santé et sécurité du travail :



L’APSAM vous propose  un tableau, incluant des exemples concrets en lien avec la COVID-19, des mesures correctives en ordre d’efficacité décroissante. Cliquez ici pour voir ce tableau.

Comme vous pouvez le constater, les équipements de protection individuelle représentent le dernier maillon de cette approche graduée. L’analyse des mesures de prévention à appliquer, en priorisant les plus efficaces, devient essentielle, sachant pertinemment qu’on ne peut croire à la disparition de ce risque dans un proche avenir.

En terminant, voici quelques indications importantes à tenir compte lors de l’analyse du choix des mesures préventives :
  • Minimalement, il faut s’assurer que les mesures de correction mises en place respectent la réglementation et les recommandations des autorités.
  • Il est recommandé de combiner plusieurs moyens de prévention pour assurer la protection des travailleurs.
  • Il arrive que la solution varie dans le temps; ne pas omettre de mettre en place des mesures de contrôle et de corriger le tir au besoin.
  • Le choix d’une solution bien adaptée à la réalité du travail et de l’organisation demeure un gage de succès en matière de prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles.

Pour obtenir de l’aide dans le choix des solutions à mettre en place, nous vous invitons à consulter le document Outil d’identification des risques : prise en charge de la santé et de la sécurité du travail publié par la CNESST ainsi que notre Fiche technique no 46 - Organisation de la prévention : la démarche préventive : niveaux d’intervention.

Pour soutenir les milieux de travail dans la prise en charge de la santé et la sécurité du travail, en matière de reprise des activités, l’APSAM vous propose différents exemples de mesures à appliquer pour éliminer et contrôler le risque de transmission du virus dans la page COVID-19 : Reprise des activités : exemples pour le secteur municipal.
objects