Nouvelle

Liste des nouvelles
01 mai 2020

Les leaders du Canadian Public Works Association (CPWA) visitent Ottawa pour faire reconnaître les travaux publics


Par : Anne Jackson, Directrice affaires gouvernementales et de la gouvernance, American Public Works Association (APWA)

Le président du CPWA Chris Hamel, le PDG de l’APWA Scott Grayson et la directrice des affaires gouvernementales Anne Jackson étaient de passage à Ottawa les 26 et 27 février dernier dans le cadre d’une série de réunions auprès de députés, de fonctionnaires et d’associations.

CPWA rencontre la nouvelle équipe d’Infrastructure Canada
Lors des élections fédérales de 2019, Catherine McKenna a été nommée ministre de l'Infrastructure et des Collectivités avec comme mandat :
• Création d’un fonds d’infrastructures national dédié à la recherche et au soutien de grands projets de construction; 
• Création d’un fonds d’infrastructure supplémentaire d’ici 2020-21 visant à soutenir les projets prioritaires et ceux en énergie fossile permettant une diversification économique; 
• Rendre permanent l’engagement fédéral associé aux transports en commun et veiller à ce que de nouveaux investissements soient utilisés pour soutenir les autobus et les transports ferroviaires à zéro émission à partir de 2023;
• Lancement d’appel de propositions pour l’atténuation des effets des catastrophes et l’adaptation aux catastrophes et la lutte aux changements climatiques. 

Afin de mieux comprendre la vision de la ministre McKenna concernant les investissements des infrastructures, nous avons rencontré Claire Seaborn conseillère principale aux affaires juridiques et réglementaires du cabinet du ministre de l'Infrastructure et des Collectivités. En plus de discuter des priorités et des recommandations du gouvernement, nous avons mis de l’avant les enjeux de l’APWA notamment la reconnaissance des travaux publics à travers la semaine nationale des travaux publics et le positionnement de premiers intervenants.

Les trois axes suivants ont été énoncés comme étant prioritaires par Infrastructure Canada :

• Capacité des transports collectifs et zéro émission;
• Normalisation des codes du bâtiment et de l’utilisation de matériel écologique;
• Interaction avec la Banque de l’Infrastructure du Canada.

Nous avons convenu de solliciter l’avis de nos membres sur les défis liés au déploiement de véhicules à zéro émission, notamment dans les collectivités de petite taille, et sur la façon dont Infrastructure Canada pourrait concevoir un programme incitatif à cet effet. Nous avons également convenu de solliciter les commentaires de nos membres concernant l’utilisation de produits et de technologies novateurs liés à la construction sans émission de carbone, particulièrement ceux du Canada.

Engagements du CPWA

Nous avons également profité de notre passage à Ottawa pour rencontrer les députés Luc Berthold, député fédéral de Mégantic–L'Érable et Taylor Bachrrach, Skeena-Bulkley Valley, Colombie-Britannique, tous deux impliqués dans les dossiers d’infrastructures et les entretenir des enjeux de reconnaissance en travaux publics et des innovations technologiques. Nous avons également mis en valeur notre implication sur le bulletin des Insfratructures et de la politique de développement durable du CPWA qui indique :
• Fournir un financement pour voir aux mesures liées aux changements climatiques;
• Orienter les fonds publics vers des projets d’infrastructures publiques respectant les principes de développement durable. 

À propos du dossier de Premiers intervenants

Nous avons tenu deux rencontres à Ottawa afin de mieux faire connaître le rôle que les équipes des travaux publics jouent en tant que premiers intervenants en situation d’urgence et de l’importance de le reconnaître.

Tout d’abord, nous avons rencontré Rob MacDonald, du bureau de coordination nationale pour la sécurité publique (TNCO) et deux de ses collègues de Sécurité publique Canada.

Le TNCO (Temporary National Coordination Office - Public Safety Canada) a été créé en 2018 avec le soutien du fédéral, du provincial et des territoires. Le TNCO a le mandat d’évaluer la possibilité de créer un réseau élargi associé à la gestion des mesures d’urgence. L’an dernier, le TNCO a publié son rapport d’étapes et planifie soumettre un document d’orientation aux ministres de la Sécurité publique. Le rapport exposera les principes de gouvernance et les principes d’un bureau de coordination national.

Ceci est directement lié aux principes prioritaires de la politique de la gestion des urgences et l’atténuation des catastrophes qui stipule :

La communication est de plus en plus reconnue comme étant un élément essentiel du fonctionnement des infrastructures publiques et les directions des travaux publics doivent pouvoir compter sur des systèmes de communication d’urgence fiables et intégrés qui les connectent pendant les opérations – préparation, intervention et liaison avec les autres corps assurant les services essentiels : incendies, services médicaux d’urgence et travaux publics.

L’un des objectifs du TNCO est de définir la notion de sécurité publique et le CPWA a recommandé l’ajout des travaux publics. Monsieur MacDonald nous a assuré que le TNCO vise une approche intégrée de la sécurité publique et est intéressé par l’expérience du déploiement de « FirstNet » aux États-Unis.

Ensuite, nous avons rencontré Dre Tina Saryeddine, directrice de l'Association canadienne des chefs de pompiers (CAFC). Fondé en 1909, le CAFC est une organisation indépendante à but non lucratif représentant environ 3 500 services d'incendie à travers le Canada. La mission principale du CAFC est de promouvoir les plus hauts standards de sécurité publique dans un monde en constante évolution et de plus en plus complexe, pour assurer la protection du public par le leadership, la reconnaissance et la collaboration active des principaux intervenants.

La discussion a porté principalement sur les orientations communes entre le CPWA et le CAFC, notamment sur les codes du bâtiment, les marchandises dangereuses, la diversité et l’inclusion, la sécurité publique et la santé mentale. Dre Saryeddine a souligné les réalités suivantes mettant de l’avant différents enjeux :
• En mai 2019, le service d'incendie et de sauvetage de Vaughan, après avoir fourni un RCR (réanimation cardiorespiratoire) à une femme qui est morte au-dessus d’un pont à Vaughan, en Ontario, a refusé de retourner pour «nettoyer» la scène en raison de problèmes de stress post-traumatique.
• En octobre 2017, le service de police régional de Halton a annoncé qu'il serait le premier service de police au Canada à adopter un réseau sans fil dédié à la sécurité publique.
• En 2019, le service de police régional de Halton, la police régionale de Peel et la Greater Toronto Airports Authority ont formé la PSBN Innovation Alliance, une entité à but non lucratif qui plaide pour la surveillance par un organisme de sécurité publique intégré d'un PSBN (Registre de planification de professionnels) fiable, résilient, sécurisé et interopérable.

Dre Saryeddine encourage le CPWA à contribuer à l’Association canadienne des chefs de pompiers et son magazine.

CPWA rencontre les associations clés du domaine de l’eau
Nous avons également rencontré Robert Haller, directeur général de l'Association canadienne des eaux potables et usées (CWWA). CWWA a été fondée en 1986 par des chefs de file canadiens dans le domaine de l'eau potable et des eaux usées et la Fédération canadienne des municipalités pour adresser les principaux enjeux canadiens liés à l'eau potable et aux eaux usées au niveau national. Robert a assuré le rôle de directeur général après 20 ans comme administrateur municipal.

L’un des sujets de discussion a été les préoccupations du CWWA concernant la question du plomb dans l’eau potable. Le 8 mars 2019, Santé Canada a publié des lignes directrices révisées, réduisant considérablement la concentration maximale admissible (CMA) de plomb (Pb) dans l'eau potable de 0,01 mg / L à 0,005 mg / L. Le CWWA soutient ces objectifs et les efforts fondés sur la science pour éliminer le plomb de l'eau potable, mais reconnaît également que les coûts pour les municipalités et les propriétaires doivent être pris en compte (une fiche d'information se trouve à https://cwwa.ca/).

Autres points de discussion:
• Cartographie des inondations à l’échelle nationale
• La gestion financière associée aux risques d’inondations (Sécurité publique Canada et Bureau d’assurance du Canada)
• Rapport de l’Université de Ryerson concernant la capacité de rinçage des égouts
• Une campagne pour promouvoir l’importance de l’eau et de ses travailleurs (http://www.bluew.org/)


Conclusion
Même si le temps à Ottawa était magnifique lors de notre arrivée, le deuxième jour de notre visite, la neige tombait et les travaux publics étaient bien présents partout autour pour assurer la sécurité des collectivités. Nous ne pouvions pas nous empêcher de saluer les camions de déneigement sur les routes!


Contact
: Anne Jackson par téléphone au (202) 218-6750 ou par courriel au ajackson@apwa.net


De gauche à droite : Anne Jackson, Scott Grayson, M.P. Luc Berthold et Chris Hamel


objects