Nouvelle

Liste des nouvelles
29 avril 2019

Étude du CIRANO : Les conclusions d’une étude indépendante confirment que les services d’Info-Excavation permettent d’améliorer la sécurité des travailleurs


Les conclusions de l’étude « Identification des risques liés aux bris d’infrastructures souterraines pour la santé et la sécurité des travailleurs » dévoilée aujourd’hui par le Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO) confirment que la sécurité des travailleurs québécois serait mieux assurée en rendant obligatoire la localisation des conduites souterraines et l’inscription de tous les organismes propriétaires d’infrastructures souterraines à un guichet unique.

L’étude dévoilée par le CIRANO visait à comprendre les risques auxquels sont exposés les travailleurs afin de mieux adapter les efforts de sensibilisation et de mieux cibler les mesures de prévention. Bien qu’il n’y ait eu aucun décès de travailleurs au Québec suite à un bris d’infrastructures, des accidents avec décès sont survenus dans d’autres provinces (7 morts en Ontario depuis 2003, 2 morts et 6 blessés graves en Colombie-Britannique depuis 2008).

L’étude conclut que les bris d’infrastructures souterraines engendrent d’importants dangers pour les travailleurs qui y sont exposés. Décharges électriques, incendies, explosions et fuites font partie de la liste des dangers potentiels en cas de bris. Ainsi, les données et services d’Info-Excavation peuvent prévenir plusieurs de ces accidents.

Il se produit en moyenne plus de 5 bris connus d’infrastructures par jour au Québec, et malgré le service de localisation gratuit, de nombreuses campagnes de prévention et les formations offertes, ce nombre stagne, entre autres parce que la cartographie des infrastructures souterraines de plusieurs propriétaires et la très grande majorité des réseaux publics (aqueducs, égouts, etc.) ne sont pas disponibles chez Info-Excavation. Au Québec, il n’y a aucune obligation pour les propriétaires d’infrastructures de déclarer leurs réseaux en maintenant une cartographie à jour ou pour les excavateurs de consulter Info Excavation avant de creuser.

De ce fait, Info-Excavation interpelle le gouvernement du Québec afin qu’il mette en place une législation appropriée, comme il en existe partout aux États-Unis et maintenant en Ontario, afin de protéger les travailleurs québécois et d’éviter des coûts inutiles causés par des bris évitables d’infrastructures souterraines. Cette législation passe par l’instauration d’un guichet unique pour le traitement des demandes d’excavation, par l’obligation des propriétaires d’infrastructures de fournir leur cartographie à ce guichet unique, et par l’obligation de faire une demande de localisation des infrastructures avant de creuser.

« L’étude présentée aujourd’hui par CIRANO démontre qu’une législation québécoise serait bénéfique pour la sécurité des travailleurs et travailleuses, pour les municipalités qui éviteraient des coûts inutiles et pour tous les propriétaires d’infrastructures. Ce sont les citoyens qui subissent en premier lieu les désagréments causés par les bris de conduite souterraine. N’attendons pas qu’il se produise un drame avant d’agir » déclare Denis Courchesne, président et chef de la direction d’Info-Excavation.

Consultez l'étude

Info : Nathalie Moreau,  514 943-5753, NMoreau@info-ex.com 
objects