Nouvelle

Liste des nouvelles
24 janvier 2019

Marcel Roy, membre de l'ATPA et spécialiste dans le domaine de l'eau pour l'entreprise JFSA, vous invite à participer à la formation du CERIU qu'il animera : Techniques de rétention - spécificités, applications, inspection et entretien


Quand : 
Montréal : 8 février 2019
Québec : 17 mai 2019


Description:
Formation qui vise à fournir aux ingénieurs, au personnel technique et aux intervenants municipaux les outils nécessaires  pour comprendre les différentes applications et activités d’entretien liées à l’installation d’ouvrages de rétention. Les techniques de rétention abordées dans ce cours sont : bassin de rétention (de surface, à retenue permanente, souterrain en conduites), pavage perméable, toit vert, jardin de pluie et autres.

 
Formation donnée par Marcel Roy, ing. P.Eng. :
Marcel Roy travaille dans le domaine de la gestion des eaux pluviales depuis maintenant 35 ans. Il a travaillé comme directeur des travaux publics à la Ville de Gatineau pendant 15 ans où la gestion d’infrastructures pluviales était déjà une préoccupation importante. Par cette expérience, Marcel Roy peut ainsi jumeler une grande expertise pratique sur le suivi et l’entretien de ces nouvelles infrastructures qui apparaissent un peu partout dans le paysage urbain des villes au Québec.
 


Q&R Questions posées à Marcel Roy

Q En quoi ce sujet vient-il répondre aux besoins des municipalités?
R En fait les villes se retrouvent, depuis la première parution du Guide de gestion des eaux pluviales (MDDELCC) en janvier 2012, avec une multitude de projets et d’infrastructures de toutes sortes en gestion des eaux pluviales (bassins, régulateurs, séparateurs, jardin de pluie, etc.).
 
Ces mêmes infrastructures s’accompagnent obligatoirement d’un plan d’opération et d’entretien voté au conseil municipal qui était exigé lors de l’obtention d’un article 32 au MDDELCC.  Donc les villes ont une obligation légale par résolution de procéder au suivi et à l’entretien de ces infrastructures.
 
La formation présente donc un plan d’action pratique orienté pour les gestionnaires des infrastructures pluviales considérant que chacune de ces infrastructures demande un suivi particulier et différent selon le type d’équipement.
 
Q Que souhaitez-vous que les gens retiennent lors de la journée de formation?
R Historiquement, la gestion des eaux pluviales était l’enfant pauvre des infrastructures. Je souhaite que les participants retiennent que les nouvelles infrastructures en gestion des eaux pluviales sont complexes et nécessitent  un plan d’opération et de suivi particulier complètement différent des autres réseaux urbains comme le réseau sanitaire ou le réseau d’aqueduc.
 

Inscription et détails
En tant que partenaire du CERIU, l'ATPA profite de tarif préférentiel pour ses membres. Pour ce faire, écrivez à info@atpa.ca.

objects